Le générateur de cyclones

 

 

 EXPERIENCE

 

        Pour cette expérience, nous nous sommes aidés d'un site américain du nom de "Tornado Project" ainsi que du protocole donné par l'ENS dans un forum. Nous avons remplacé les matériaux initiaux comme le carton par du contreplaqué pour consolider notre « boite » et les pochettes plastiques par du plexiglas de façon à mieux apercevoir le cyclone. La plaque chauffante en ajoutant une casserole d'eau chaude permet de créer de la vapeur. Celle-ci sera considérée comme un "marqueur" : plus il y aura de vapeur plus nous verrons le cyclone et également son mouvement de rotation. Ce sont les fentes sur les côtés qui vont permettre à l'air de s'introduire dans la boite de manière à donner à la vapeur une forme tourbillonaire. Pour  comparer cette expérience au phénomène naturel, l'eau chaude joue le rôle de source chaude présente de lors de la formation du cyclone et l'aire ambiante de la salle joue le rôle de source froide située dans la troposphère.

Ainsi, l'air chaud ascendant (la vapeur) qui est à la base rencontre l'air (plus ou moins) froid descendant. Ces deux mouvements  antagoniste mettent en avant une des conditions necéssaire à la formation d'un cyclone : celle d'une différence de température.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site