La classification des cyclones

 

          Les cyclones sont classés suivant une échelle inventée par Herbert Saffir, un ingénieur et Robert Simpson, un météorologue, en 1971, d'où le nom d'échelle de Saffir-Simpson. Cette échelle est depuis mondialement reconnue et utilisée par tous. A travers cette échelle, les cyclones y sont classés en fonction de la vitesse des vents, de la pression ainsi que les dégâts causés par les cyclones. L'échelle de Saffir est une échelle qui permet de classer le cyclone selon son intensité.


 

Interprétation du tableau ci-dessus :

 

  • Supérieure à 980 entre 118 et 153 Les arbres sont déracinée et quelques habitations sont fortement endommagées ;

  • Entre 965 et 979 entre 154 et  177 Toutes les habitations sont fortement endommagées
  • entre 945 et 964 entre 178 et  209 Tous les arbres sont à terre ; certaines maisons sont détruites ;
  • entre 910 et 949 entre 210 et 249 Les moitiés des habitations sont détruites ;
  • inférieure à 920 supérieure à 249. Les arbres commencent à voler, presque toutes les habitations sont détruites. Le taux d'humidité relative n'empêche pas cependant de fortes précipitations.

 


 

 

 

D'après l'OMM, il existe trois classes de perturbation tropicale en fonction de la vitesse du vent. En effet, si la vitesse du vent est inférieur à 63 km/h, on parle de dépression tropicale. Au contraire, si les vents sont compris entre 63 et 117 km/h, on parle de tempête tropicale.
Enfin, si les vents dépassent le seuil de 117 km/h, c'est un cyclone ou ouragan. Pour distinguer,l'ampleur des dégâts occasionnée par ces vents, on utilise la classification de Saffir-Simpson ci-dessus (l'échelle de référence). Elle comprend cinq catégories selon la force des vents maximums générés. Les ouragans majeurs de catégorie 3 à 5 sont redoutables par les vents violents et la mer déchaînée qu'ils engendrent.

On remarque que plus la pression est basse, du moins plus la dépression est considérable, plus les vent,s et les dégâts causés par le cyclone sont importants. Le graphique explique ce phénomène :

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site