La Cyclolyse ou la mort du cyclone

            La phase de déclin peut subvenir lorsque une de ses sources d'alimentation en énergie est contrariées par plusieurs facteurs. En effet, lorsque le cyclone rencontre un continent, les forces de frottements interviennent . Ceci fait intervenir une force en plus ce qui diminue la vitesse de déplacement du cyclone : force de friction ou de frottement.  Mais les cyclones les plus puissants peuvent conserver une énergie suffisante, sur toute l'étendue terrestre et reprendre contact avec l'océan, si toutes les conditions nécessaires au renforcement du cyclone sont présentes. De plus, certains cyclones ayant perdu cette énergie, la regagne en retrouvant une source chaude.

            Davantage, un cyclone peut s'affaiblir lorsque dans son déplacement, il rencontre des mers trop froides comme l'océan Atlantique nord. Sa structure peut être également déformée par des vents considérables. Enfin, si dans sa trajectoire le cyclone tend à se rapprocher trop de l'Équateur, la force de Coriolis élément indispensable au déplacement du cyclone, peut s'affaiblir, et peut aller même jusqu'à le faire disparaître. Sa trajectoire peut également subir des effets du cisaillement du vent qui peut déformer sa structure. En effet, la structure du cyclone, par sa compostion, est primordiale au déplacement du cyclone.

 

Trajectoire du cyclone Gafilo : un cyclone très intense au sud-est de l'océan Indien.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site